Atelier Fil

logo fil noir
Atelier

BF_Tiny

Tiny

La tiny c’est l’envie d’une petite maison velue en chaume, cette matière naturelle si particulière qui appelle à des savoirs-faires traditionnels et locaux. C’est aussi l’envie d’une expérimentation d’auto-construction qui soit un support vivant de recherche-action.

Architecture, Maitrise d’œuvre mission partielle

Construction neuve et recherche-action

Livré : chantier en cours

Site : Notre-Dame des Landes

Maîtrise d’ouvrage : Particuliers

Montant des travaux: 16500€ HT

Surface habitable :12

Le projet est accompagné en conception par l’Atelier Fil et en réalisation par Aurélien Naud qui construit habituellement des roulottes. De nombreux.ses auto-constructeur.rice.s participent aux chantiers.

La tiny répond à une recherche de sobriété maximale en pensant une évolutivité possible. Elle s’inscrit dans le lieu des fosses noires à la zad de nddl, un lieu de partage des communs : salles de bain, cuisine, salon, toilettes.

Le projet contraint par une enveloppe de 20 000 euros pour la construction et l’accompagnement, a demandé une ingéniosité de réemploi de matériaux existants et de logistique combinée à une conception spécifique.

Aujourd’hui nous sommes en train de formaliser les connaissances acquises par notre recherche-action sous la forme de deux posters. Le premier analyse la transposabilité en d’autres termes l’adaptation à la commande plutôt que la réplicabilité, c’est à dire le « faire pareil ». Il donne une image finale des connaissances acquises selon 3 thèmes développés au cours de la recherche : l’habitat abordable, léger et artisanal. Le second poster retranscrit les itérations conjointes du projet et de la recherche. C’est un récit schématique et illustré.

Nous partagerons ces posters lorsqu’ils seront finalisés.

Plan de la tiny

Coupe perspective

Axonométrie éclatée

Préparation du châssis

Réalisation de l’ossature

Cintrage des pignons

BN_Allonville

Allonville

Le projet consiste en la rénovation d’un petit appartement dans le centre-ville de Nantes. Un rebondissement de chantier conduira à un approfondissement de la rénovation thermique.

Architecture, Maitrise d’œuvre mission complète

Rénovation

Livré : 2023

Site : Nantes (44000)

Maîtrise d’ouvrage : Particuliers

Montant des travaux: 81000€ TTC

Surface plancher : 29m²

Equipe : Atelier fil (architecte mandataire) Tatiana Tanchereau et Nicolas Beloeil (conception et réalisation agencement intérieur)

Initialement la rénovaton de l’appartement comprend : le remplacement des menuiseries et éléments associés, la mise en place d’une ventilation mécanique, la rénovation complète de la salle d’eau, la rénovation complète de l’installation électrique et la rénovation des revêtements de murs et de plafonds pour un budget travaux de 48000€ TTC.

A la dépose des revêtements de sols, une différence d’altimétrie importante entre les structures porteuses du plancher est dévoilée. Une étude est relancée et aboutit sur une modification des postes initialement prévus. Les niveaux sont repris par chape allégée et chape sèche renforcant ainsi l’isolation en plancher. Cette amélioration thermique du sol nous conduit alors à proposer une amélioration thermique généralisée qui n’était initialement pas prévue du fait des contraintes budgétaires initiales. L’isolation des plafonds est ainsi renforcée et des doublages périphériques sont ajoutés.

Séjour existant

Cuisine

Cuisine

Détails agencement

Chambre

BJ_Charentes

Une maison en Charente

Dans un lieu dit de la commune de Ronsenac en Charente, au Coureau, un couple fait le projet de rénover une ancienne bergerie. L’étude de faisabilité se propose alors d’explorer tant le volet légal que sensible d’une proposition architecturale particulièrement contrainte.

Faisabilité pour la rénovation d’une bergerie en habitation

Dates : mars 2022

Site : Ronsenac (16)

Maîtrise d’ouvrage : privée

Budget : non estimé

Surfaces : 120m²

Équipe : Atelier Fil (architecte)

Dans le cadre d’une installation agricole, les commanditaires se proposent de rénover une ancienne bergerie non loin, appartenant à la famille. Adossée à la lisière d’une forêt, la bâtisse en ruine surplombe un paysage de prairies et de bocages. Le site de projet, situé en zone agricole, entouré de zones naturelles et de rivières, incite à proposer une intervention précautionneuse.
L’habitat en zone agricole étant interdit sauf si préexistant, deux solutions sont explorées. Un travail d’archive pour retrouver la trace de naissances humaines dans le bâtiment, et une autorisation de rénover à proximité du projet d’installation agricole au lieu de construire sur le site de l’exploitation. Par ailleurs il s’agit également d’expliciter comment l’habitat produit sera en relation avec son milieu, avec une intention symbiotique.
L’intention architecturale proposée se double alors d’une discussion avec la mairie de Ronsenac et la communauté de communes Lavalette Tude Dronne. Afin de conserver au maximum l’existant, les murs de pierre sont conservés et rénovés afin de créer une enceinte poreuse mais massive qui s’est déjà intégrée au paysage. Dans ce manteau de pierre, une structure en bois déploie les espaces à vivre et les articulent afin qu’ils profitent au mieux de l’ensoleillement et des vues du sud à l’est. Pour des raisons de compacité, de distribution de la lumière, et d’artificialisation du sol, il est proposé de laisser l’autre moitié de l’emprise tel quel, découverte. Le volume garde ainsi une trace et un espace extérieur poreux, délimité par des éléments dont l’état de ruine attestent d’un passage du temps, constituent un accueil pour le reste du vivant environnant, et peuvent être le support d’installation plus ouvertes comme une cuisine d’été. Cette proposition faite, malgré la conviction des pouvoirs politiques locaux, il s’avère qu’une modification de PLUi sera nécessaire pour faire passer l’ancienne bergerie en petit patrimoine agricole et à ce titre rendre un changement de destination possible. Cette modification étant impossible avant plusieurs années, la réflexion se porte alors sur comment habiter une ferme de manière légère, affaire à suivre…

AY_Toutes Aides

Toutes Aides

Extension d’une maison individuelle

Rénovation et extension d’une maison individuelle, mission complète (clos couvert)

Dates : 2020-2022

Site : Toutes Aides – Nantes (44)

Maîtrise d’ouvrage : privée

Surface : 134 m²

Budget travaux : 176 000€ HT

À Toutes Aides, dans un quartier pavillonnaire composé de maisons individuelles aux enduits clairs et aux toitures en tuile, de nouveaux.elles habitant.e.s posent leurs valises dans une maison des années 60. Afin d’adapter la maison à leurs usages, une extension est conçue comme espace de vie commune principale. Celle-ci se connecte à la maison sur les deux niveaux avec une toiture terrasse partiellement végétalisée. Son implantation joue un lien fort avec le jardin en préservant et entourant le mûrier blanc au centre.

 

L’extension est fabriquée en bois, isolée en laine et fibre de bois, et sa dalle est implantée au moyen de pieux en acier, ce qui amoindrit l’impact au sol et favorise les passages du vivant non-humain.

Par ailleurs, la maison existante est rénovée avec une isolation par l’extérieur et l’isolation du plancher bas en liège.

Dans un geste simple de réemploi, le garde-corps du balcon existant est déposé, modifié et repeint pour pouvoir être implanté sur l’extension, autour de sa partie accessible.

Le clos-couvert achevé et sa réception faite, les habitant.e.s finiront en auto-construction les lots du second-oeuvre tel qu’imaginé en conception.

Façade rue – existant/projet

Façade jardin – existant/projet

 

De l’espace de vie au jardin

Toiture accessible et végétalisée

Depuis le jardin

AC_Appartement rue des Prés

Appartement rue des Prés

Dans cet appartement des années 1950, où les pièces sont petites, il s’agit de trouver une respiration grâce à une généreuse pièce de vie réunissant cuisine, salle à manger et salon. La MOA travaille à la maison et a donc besoin de séparer l’espace de travail de l’espace de partage familial.

Architecture, Maitrise d’œuvre mission complète

Rénovation

Livré : 2017

Site : Nantes (44000)

Maîtrise d’ouvrage : Particuliers

Montant des travaux: 50 000€ HT

Surface plancher : 78m²

Afin d’éviter de surcharger l’espace, nous choisissons d’appliquer un traitement uniforme sr l’ensemble du mobilier de la pièce principale. L’espace traversant Est-Ouest offre de belles lumières changeantes tout au long de la journée.


Le dessin des modules est volontairement dissymétrique afin d’apporter du mouvement à la pièce et une identité propre à un appartement très classique et répétitif. Le mobilier se déploie tout le long du mur du fond, se transformant petit à petit pour ménager des usages différenciés : placards de rangement, canapé familial, table pour enfant, etc.


L’îlot central reprend les mêmes codes et offre une table modulable, de 4 à 7 couverts grâce à un ingénieux système de pliage. Pour alléger la proposition, les modules sont réalisés par un menuisier, en contreplaqué peuplier blanchi par une lasure écologique et sans COV.

Entrée principale

Démolition

Réseaux et placage

Espace de vie

Salon

Cuisine

Salon et jeu

Cuisine

Entrée principale

Chambre d’enfant

Rangements déployés

AQ_Doulon

Doulon

Projet de rénovation d’un ancien cinéma devenu espace de stockage en résidence principale pour une famille de 5 qui sera réalisé en auto-construction plus tard. Nous accompagnons le client pour trouver un parti architectural mettant en valeur ce volume contraint.

Rénovation d’un ancien cinéma en résidence principale – mission de maîtrise d’œuvre partielle

Dates : 2019

Site : Nantes (44)

Maîtrise d’ouvrage : privée

Budget : 200 000 € TTC en auto-contruction et réhabilitation partielle

Surfaces : 171m²

Équipe : Atelier Fil (architecte), Atelier du 32 (PRO/DET en auto-réhabilitation assistée)

Comment tirer partie d’un beau volume et de sa charpente métallique, abritant autrefois un cinéma, puis un espace de stockage maraîcher ?
Ici les espaces de vie se retrouvent à l’étage: à la nantaise. Un patio d’entrée extérieur permet d’amener de la lumière au cœur de la maison. Une grande menuiserie vitrée accompagne la forme de ce patio jusqu’au faîtage.
Le bardage bois apporte chaleur en contraste avec une esthétique plus industrielle à l’intérieur de la parcelle.
Les problématiques techniques de la rénovation d’un tel espace en auto-construction, sont intégrées dans la phase de conception que nous suivons jusqu’au permis de construire : choix de mise en œuvre à la portée du client, esquisse de choix des postes qui seront réalisés par les entreprises, transmission à une maître d’œuvre pour la suite du projet et le chantier.

Existant

Existant

Insertion

Plan rdc

Plan r+1

AP_Chêne gala

Chêne Gala

L’Atelier Fil réalise la réhabilitation d’une maison au sud de Nantes et l’ouvre généreusement vers un beau jardin à l’arrière grâce à une extension en ossature bois. 

Rénovation et extension d’une maison individuelle – mission de maîtrise d’œuvre complète

Dates : 2017 – 2020

Site : Rezé (44)

Maîtrise d’ouvrage : privée

Budget : 130 000 € HT

Surfaces : 50m² rénovation + 36m² extension

Équipe : Atelier Fil (architecture), Aunea (bureau d’étude thermique), Ingeligno (bureau d’étude structure)

A Chêne Gala, une succession d’extensions construites à différentes époques compose une petite maison rezéenne et son magnifique jardin. Pour pouvoir profiter au maximum de ces espaces extérieurs et de la lumière, deux morceaux d’extension anciennes sont démolis, remplacés par une nouvelle pièce de vie en ossature bois ouverte largement sur les espaces extérieurs grâce à une baie en trapèze qui vient épouser la forme d’une toiture émergeant de la maison d’origine.
Les matériaux écologiques sont privilégiés, l’isolation dans l’ossature bois est réalisée avec du métisse, un isolant fabriqué par le Relais à partir de coton recyclé.
Le bardage en bois brûlé est l’occasion d’une expérimentation partagée entre les architectes et les propriétaires.
La maison existante est rénovée, ouverte par endroit, isolée également.
Il ne reste plus qu’à profiter du jardin dedans ou dehors !

Démolitions

Depuis le jardin

Terrasse

Séjour

Sur le jardin

Cuisine

Extension

Séjour

Plan rdc

Plan masse

Plan extension

Coupe

AJ_Rénovation Thouaré

Rénovation Thouaré

Le parti pris de cette rénovation d’une ancienne écurie en pierre et charpente traditionnelle en bois a été de conserver l’ensemble de la volumétrie et matérialité, et de lui apporter une valeur ajoutée dans son usage et son confort intérieur.

Rénovation d’une ancienne écurie – mission partielle permis de construire

Dates : 2016

Site : Thouaré sur Loire (44)

Maîtrise d’ouvrage : privée

Budget : 200 000 € TTC

Surface : 210m²

Équipe : Atelier Fil (architecte)

Les enjeux de ce projet résidaient dans le fait de respecter son inscription en tant que petit patrimoine thouaréen tout en apportant le confort nécessaire pour une famille de 4 personnes : faire entrer la lumière, isoler l’ensemble de l’enveloppe, revoir la distribution en ménageant des espaces communs généreux et des espaces plus individuels profondément intimes pour que chaque membre de la famille s’y sente à l’aise.

Existant – depuis le jardin

Existant – relevé

Insertion PC

Depuis le jardin

Cuisine

AE_Vignes du Bourg

Vignes du Bourg

Une extension de maison en arrière d’îlot qui se love en fond de parcelle autour d’un petit jardin, pour agrandir les pièces de vie et repenser l’intimité des espaces des parents.

Architecture, Maitrise d’œuvre mission complète

Extension et réhabilitation

Livré : Décembre 2016

Livré : Nantes (44000)

Maîtrise d’ouvrage : Particuliers

Montant des travaux: 48 000€ HT

Surface plancher : 25

Les propriétaires d’une maison dans le quartier Chantenay à Nantes souhaitent disposer d’une chambre supplémentaire et d’un bureau, afin de réorganiser l’agencement de leur maison et l’adapter aux modifications de leur modes de vie.

 

La famille, constitué d’un couple et de deux jeunes enfants, est un peu à l’étroit dans cette maison ancienne de 85m², une extension comprenant la chambre parentale et une salle de bain est envisagée.

 

Le projet s’adapte aux nombreuses contraintes d’urbanisme d’un milieu bâti dense, tirant avantage au maximum des hauteurs, reculs et relations de voisinage, pour venir se lover entre les murs périphériques existants et la maison d’origine.

 

Il se développe autour d’un patio qui transforme la cour arrière et offre un nouvel espace extérieur plus intime, en contrepoint du jardin avant, qui donne sur un espace partagé entre les différents propriétaires de l’îlot. Il est relié à la maison d’origine par une ouverture généreuse dans le pignon, et permet une dilatation du salon existant, et de nouvelles perspectives.

 

Réalisée en ossature bois, l’extension se pare d’un bardage métallique gris clair, créant un écrin précieux pour abriter les nouveaux espaces tout en se détachant de la maison d’origine.

Maquette 50e – Axonométrie

Maquette 50e – Axonométrie ouverte

 

Maquette 50e – Plan

Patio depuis la chambre

Chambre depuis le patio

AT_ALSH Vertou – Presse au vin

La Presse au Vin - Accueil de loisirs

Entre le bois et les grandes prairies de la Presse au Vin, le projet du centre de loisirs de Vertou se déploit autour du préau historique pour offrir un regard et des usages renouvelés sur le site.

Architecture, Maitrise d’œuvre mission complète

Réhabilitation et extension

Livré : Mars 2021

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Vertou (44120)

Montant des travaux: 2 850 000€ HT

Surface plancher : 1200m²

Espaces extérieurs : 2000m2

Équipe : Bigre! architecture (mandataire), Atelier Fil (architecture), Le Vôtre (paysage), ECGG (économie de la construction) , AMC (VRD), Kypseli (thermique et fluides), ECSB (structure), Acoustibel (acoustique)

          La mairie de Vertou souhaite construire un équipement d’ALSH (Accueil de Loisirs sans Hébergement) sur le site de la Presse au Vin, aujourd’hui utilisé par une partie du service jeunesse dans des bungalows et en plein air.

 

          Le projet architectural propose d’intégrer le futur bâtiment aux équipements existants (préau historique, bâtiment de restauration, rangements, bois servant d’aire de jeux aux enfants, stationnement), tout en réaménageant ses abords pour accueillir les anciens et futurs usagers et développer des aires de jeux pour les enfants sur l’ensemble du site.

 

           Le bâtiment en bois et aux couleurs vives créée organise ainsi les différents espaces de l’ALSH pour les maternelles et les primaires tout en offrant des vues, des espaces de jeux et des accès sur les espaces naturels extérieurs : bois, prairies, terrains de sports et aires de jeux existantes.

 

          L’attention a été portée à la démarche environnementale dès le départ : c’est un bâtiment basse consommation, l’enveloppe est en murs ossature bois avec une isolation renforcée par l’extérieur et un bardage en bois purgé d’aubier non traité. La volumétrie a été pensé pour une compacité du plan et des volumes, un éclairage naturel est présent sur tous les espaces intérieurs. Concernant les équipements techniques, l’éclairage artificiel est en basse consommation, la ventilation est en double flux avec une récupération d’énergie, les espaces intérieurs bénéficient d’une qualité et acoustique et d’une protection extérieure.

Entrée principale

Entrée secondaire

Terrasse

Espace d’entrée 3-6 ans

Alcôve 7-12 ans

Hall d’entrée

Arts Plastiques

Préau sud

Préau ouest

Accès sud

Restaurant