Atelier Fil

logo fil noir
Atelier

A1_Ilôt du Moulin

Îlot du Moulin

Nous réalisons une étude pour la réalisation d’un plan d’aménagement d’un îlot en partie urbanisé en bordure du bourg de la commune de Riaillé (2300 habitants). Cette étude doit permettre à la commune de maîtriser dans le temps l’urbanisation de cet îlot clé, qui a commencé au coup par coup, et de créer des outils didactiques et réglementaires pour permettre à la commune de dialoguer avec des aménageurs tout en poursuivant des objectifs d’amélioration du cadre de vie par le soin aux espaces publics, de valorisation paysagère et patrimoniale de l’îlot.

Etude d’urbanisme pour l’aménagement de l’îlot du moulin à Riaillé

Dates : janvier 2016 à décembre 2017

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Riaillé (44440)

Montant de l’étude : 24 600 € HT

Équipe : Campo paysage (mandataire), Atelier Fil (architecture), ECR (VRD)

Il s’agit d’imaginer le devenir de l’îlot du Moulin en vue de sa potentielle urbanisation. Nous nous appuyons pour cela sur les qualités existantes du site : vues lointaines sur la vallée de l’Erdre, qualités urbaines de centre-bourg, dynamiques sociales et associatives.


Le contexte de l’îlot du Moulin est particulier de par sa position stratégique, d’îlot non bâti, en entrée de bourg, s’interposant ainsi entre une urbanisation périphérique, caractérisée par le classique tissus pavillonnaire et l’urbanisation centrale et ancienne, riche d’un patrimoine bâti et urbain à mettre en valeur.  Un partie de ce patrimoine est néanmoins en dégradation et déficit d’usage.


Ainsi, l’îlot du Moulin a les capacités de répondre à ces enjeux :

– Relier les quartiers d’habitat, proches du centre-bourg, mais déconnectés, avec celui-ci.

– Remettre en tension les polarités urbaines composant le bourg aujourd’hui, et de les articuler par des cheminements doux et une urbanisation cohérente.

– Offrir depuis son intérieur, zone non urbanisée, une ouverture «publique» sur le grand paysage, la topographie créant des vues d’une grande qualité sur la ruralité environnante.

– Inciter les nouveaux habitants de la commune à vivre dans le patrimoine ancien du bourg et d’éviter l’abandon de celui ci, à voir comme une priorité dans les aménagements à venir.

– Fédérer les acteurs sociaux de la commune autour d’un projet commun.

– Offrir des logements de qualité adaptés à tous les âges et faisant notamment face à la demande de logements accessibles pour les personnes âgés (agriculteurs retraités de la commune).


L’étude permet de produire un « guide » et de mettre en place des outils réglementaires qui garantirons la cohérence d’ensemble et une vision partagée pour le centre-bourg de Riaillé de demain.


Nous proposons pour cela une méthodologie de projet incluant une réflexions sur les temporalités du projet :

– préfigurer dans un temps court l’urbanisation de l’îlot avec stratégie sur le végétal et préfiguration avec micro-architectures légère

– intervention sur la conservation du patrimoine et les connexions piétonnes en priorité

-moduler l’offre de logements disponibles en fonction de la demande et en créant préalablement un terreau fertile au développement de l’îlot : appropriation habitante, cadre de vie agréable